Travaux collectifs

- L’UPR 76, depuis ses origines, a cette originalité qu’elle fournit un véritable travail collectif, c’est-à-dire que chaque chercheur assume, en plus de son travail personnel, une part d’un travail commun. Par le passé, les textes étudiés collectivement portaient sue le néoplatonisme plotinien et porphyrien. Aujourd’hui, l’unité s’étant diversifiée, d’autres domaines sont abordés : le stoïcisme, la philosophie arabe et l’esthétique à la Renaissance et à l’époque moderne.

- A la suite des travaux sur Plotin et la Vie de Plotin par Porphyre, les travaux de l’UPR ont porté sur les Sentences de Porphyre pendant plusieurs années.

- Après ce séminaire et cette publication, l’unité a décidé d’étudier les fragments sur l’âme qui, pour diverses raisons, notamment leur extrême complexité, n’ont pas fait l’objet d’une publication. Le groupe des Antiquisants a choisi ensuite de se scinder en deux sous-groupes qui correspondaient davantage aux spécialités de ses membres. C’est ainsi qu’un sous-groupe après avoir publié sous la responsabilité de Marie-Odile Goulet-Cazé un volume collectif intitulé Études sur la théorie Stoïcienne de l’action a consacré son travail à la traduction et au commentaire de L’antre des Nymphes de Porphyre sous la direction de Tiziano Dorandi. Le second sous-groupe a entrepris l’édition et la traduction commentée de l’Ad Gaurum de Porphyre. Il travaille aujourd’hui les Élements de théologie de Proclus.

L’équipe des Arabisants a choisi de travailler à l’édition, à la traduction et au commentaire du Sharh al-Usûl al-mantiqiyya ‘alâ al-Risâla al-abhariyya (L’Explication des principes de logique selon l’Épître d’al-Abharî) [1748] de ‘Abdallah Zâkhir.