Les Platonismes de l’Antiquité Tardive

Base de données, répertoire bibliographique et carnet de recherche sur les liens entre médio- et néoplatonisme, gnosticisme, hermétisme et oracles chaldaïques.

Base de données et Répertoire bibliographique :http://philognose.org
Carnet de recherches : http://philognose.hypotheses.org

Ce triple projet numérique et collectif est dirigé par Luciana Gabriela Soares Santoprete en collaboration avec Anna van den Kerchove. Il a pour objectif de fournir à la communauté scienti­fique des instruments de travail numériques inédits portant sur l’étude des relations entre la tradition philosophique de l’Antiquité clas­sique et de la fin de l’Antiquité, principalement Platon, le médio- et le néo-platonisme et les courants philosophico-religieux dits « margi­naux » des débuts de l’ère chrétienne. Ces instruments sont trois :

1. une base de données capable de recherches croisées entre les œuvres philosophiques, gnostiques, hermétistes et chal­daïques, portant sur le vocabulaire, les doctrines et la bibliographie affé­rente ;
2. un répertoire bibliographique spécialisé dans les rapports entre philosophie, gnosticisme, hermétisme et pensée chaldaïque ;
3. un carnet de recherche qui présente et discute les projets, les activités et les publications scientifiques consacrées actuellement aux liens entre courants philosophiques traditionnels et marginaux dans l’Antiquité tardive.
Dans ces trois instruments seront réunis et analysés les commentaires anciens et modernes sur les échanges entre courants « traditionnels » et « marginaux » dans les textes de la « tradition » philosophique ainsi que les références philoso­phiques présentes dans les écrits gnostiques, hermétiques et chaldaïques en vue de répondre aux questions suivantes : Quels sont les arguments polémiques, le vocabulaire et les doctrines gnostiques, hermétiques et chaldaïques que l’on peut repérer chez les auteurs médio- et néo-platoni­ciens ? Quelles doctrines philosophiques peut-on trouver dans les textes gnostiques, hermétiques et chaldaïques ? Quel est l’état actuel de la recherche sur toutes ces différentes références et quelles conclusions peut-on tirer aujourd’hui sur leurs relations ?
Par sa complexité et son étendue, ces instruments ont été conçus comme un travail collectif et de longue durée. Ils ont été créés grâce à des financements du LabEX-HASTEC, du Centre Jean Pépin et du LEM (UMR 8584-CNRS).