CAYE Pierre

Pierre Caye, directeur de recherche au CNRS, mène ses recherches sur le De architectura de Vitruve et sur la théorie architecturale à l’âge humaniste et classique. Il s’agit de mesurer l’importance de la discipline architecturale non seulement dans la constitution de la théorie de l’art du XVème jusqu’au début du XIXème siècle, mais, plus généralement encore, dans l’élaboration d’un paradigme inédit de la technique, distant à la fois du monde des artisans et de celui des ingénieurs, paradigme qui certes annonce par maints traits (culture du projet, emploi des mathématiques, etc.) la technique des Modernes mais en entretenant avec la nature un rapport radicalement distinct de l’approche démiurgique que propose cette dernière. Recherche qui, à travers la perspective technique ainsi revisitée, permet de questionner différemment les rapports de l’homme au pouvoir et à son horizon métaphysique.

- Pierre Caye dirige l’UPR 76 depuis le 1er janvier 2011. Le Centre Jean Pépin est devenu une Unité mixte de recherche (CNRS/ENS 8230) depuis le 1er janvier 2015.

Bibliographie
Etudes et essais

Le savoir de Palladio : architecture, métaphysique et politique dans la Venise du Cinquecento, Paris, Klincksieck, 1995 (Prix Eugène Carrière de l’Académie française).

Empire et décor : le vitruvianisme et la question de la technique à l’âge humaniste et classique, Paris, J. Vrin, 1999.

Morale et chaos. Principes d’un agir sans fondement, Paris, Le Cerf, 2008 (Prix Gegner 2009 de l’Académie des sciences morales et politique).

Critique de la destruction créatrice. Humanisme et production, Paris, Les Belles Lettres, 2015.

Traductions et commentaires

• Tommaso Campanella, Aphorismes politiques, trad. P. Caye et C. Monet, notes et présentation P. Caye, éd. de l’ Université de Caen, Caen, 1993.

• Leon Battista Alberti, De Jure, trad. fr. et commentaire P. Caye, dans Albertiana, III, 2000, pp. 164-193.

• Leon Battista Alberti, L’Art d’édifier, trad, notes et présentation en collaboration avec F. Choay, Paris, Le Seuil, 2004.

• Nicolas de Cues, De possest, éd., trad. et notes (en collaboration avec D. Larre, P. Magnard & F. Vengeon), Paris, J. Vrin, 2007.

• Nicolas de Cues, La docte ignorance, traduction et présentation de P. Caye, D. Larre, P. Magnard et F. Vengeon, Paris, GF-Flammarion, 2013.

Direction d’actes de colloque

Il pensiero simbolico nella prima età moderna, actes du colloque international de Bologne (mars 2003 en collaboration avec A. Angelini, Olschski, Florence, 2007.

L’Harmonie entre philosophie, sciences et arts de l’antiquité à l’âge moderne, (en collaboration avec F. Malhomme, G. Rispoli & A.G. Wersinger) Atti Accademia Pontaniana, Napoli - Supplemento N.S., Vol. LIX (2010), Giannini editore, Naples, 2011.

Na gênese das racionalidades modernas. Em torno de Leon Battistas Alberti, éd. en collaboration avec C. A Brandao, F. Furlan & M. Alveiro, Belo Horizonte, Editora UFMG, 2013

Silence et sagesse. De la musique à la métaphysique : les anciens Grecs et leur héritage, éd. en collaboration avec L. Boulègue, F. Malhomme & S. Perceau, Paris, Classique Garnier, 2015.

Na gênese das racionalidades modernas II, Em torno de Leon Battistas Alberti, Atas da colloquio de Coimbra 15-19 de abril 2013, éd. en collaboration avec F. Furlan & M. Kruger, Imprensa da universidade da Coimbra, Coimbra, 2015.

Scienze e rappresentazioni. Saggi in onore di Pierre Souffrin, a cura di P. Caye, R. Nanni e P. D. Napolitani, Biblioteca Leonardiana, Biblioteca Leonardiana, Firenze, Olschki, 2016, 574 p.

Numéros spéciaux de revue.

Cahiers de la recherche architecturale, « Situations de l’architecture » (en collaboration avec J. Sautereau), n° 37, 1996.

Revue de synthèse n°1, Janvier-Mars 1999 : « Acte, puissance, virtualité », Pensée des Sciences, (en collaboration avec Ch. Alunni et E. Brian).

Corpus, n° 39, 2001, Dossier spécial : « Technique et efficience à la Renaissance » (en collaboration avec T. Gontier).

Revue Philosophique de la France et de l’Etranger, 2003, n°1 : « Francis Bacon et l’Invention (en collaboration avec T. Gontier).

Revue Noésis, n° 12 « Nietzsche et la question de l’humanisme » (en collaboration avec T. Gontier), 2006.

Revue d’histoire des sciences « Mathématiques et savoir à la Renaissance », 2006, n° 2 » (en collaboration avec T. Gontier)

Le visiteur, revue critique d’architecture, n°12, novembre 2008, « Le projet en question » (en collaboration avec K. Basbous)

Philosophia, Rivista della Societa Italiana di Storia della Filosofia, IX (2/2013) : « Le néoplatonisme et ses enjeux à l’épreuve du questionnement philosophique contemporain. »

Articles dans revues et actes de colloques

- a. Art, sciences et techniques de la Renaissance aux Lumières

• « Ars sine scientia  : Architecture et mathématiques palladiennes », in Musique et Philosophie, éd. H. Dufour, J. M. Fauquet, F. Hurard, Paris, Klincksieck, 1992, p. 83-97.

• « Technique et méthode dans la philosophie de la Renaissance : les paradigmes de l’efficience » (en collaboration avec T. Gontier), dans Corpus, n° 39, 2001, (Dossier spécial : Technique et efficience à la Renaissance), p. 103-105

• « Science et efficience : la métaphysique d’Aristote à l’épreuve du De architectura de Vitruve », dans Corpus, 39, 2001, p. 133-154. Trad. russe : « Nauka i èffektivnost’ : ispytanie metafiziki Aristotelâ arhitekturnoj teoriej Vitruviâ » (Per. Vikt. Vizgin), in Voprosy istorii estestvoznaniâ i tehniki, 2008, 3, p. 3-17

• « Bacon : de l’Intelligence à la science (en collaboration avec T. Gontier), dans Revue Philosophique de la France et de l’Etranger, 2003, n°1 (n° spécial : Francis Bacon et l’Invention), p.

• « La question de la technique à l’épreuve de la philosophie de Francis Bacon » dans Revue Philosophique de la France et de l’Etranger, 2003, n°1 (n° spécial : Francis Bacon et l’invention), p. 61-78.

• « Architecture, disegno et ornement. Pour une approche élégiaque de la question de la technique » dans Paysage et ornement, éd. D. Laroque & B. Saint-Girons, Paris, Verdier, 2004.

• « La question de la perspective à la Renaissance » dans Paysage et ornement, éd. D. Laroque & B. Saint-Girons, Paris, Verdier, 2005, p. 77-103.

• « Mathématique et savoir à la Renaissance » (en collaboration avec T. Gontier), dans Revue d’histoire des sciences, 2006, n° 2., p. 181-186.

• « Scientia sine arte … : Architecture et mathématiques palladiennes II » dans Revue d’histoire des sciences, 2006, n° 2, p. 245-263.

• « Eurythmie et temperantia : Du modèle musical au modèle architectural », dans Mousiké et Arété, acte du colloque international de Musicologie (Université Paris-Sorbonne, déc. 2003.), éd. F. Malhomme & A. G. Wersinger, Paris, J. Vrin, 2007, p. 167-174.

• « L’invention du projet dans la théorie de l’architecture à la renaissance et l’origine de la technique moderne » dans Albertiana, X, 2007, pp. 33-44.& XI-XII, 2008-2009, p. 5-57.

• « Différence, mouvement, projet dans l’architecture des Anciens », in Le Visiteur, revue critique d’architecture, n° 12 novembre 2008, p. 103-111.

• « Les livres d’architectures : leur édition de la Renaissance à nos jours » (avec A. Becchi, M. Carpo, C. Mignot, W. Oechslin, P. Dubourg-Glatigny), dans Perspectives 2-2008, p. 189-204.

• « Le chantier sans maître. L’encyclopédie et la question de la technique », dans in Revue XVIIIe siècle, n° 41, 2009, p. 113-131.

• « L’Encyclopédie, l’espace et le temps : ‘… dans tous les lieux, dans tous les genres et dans tous les siècles’ » dans Les encyclopédies - Construction et circulation du savoir de l’Antiquité à Wikipédia, éd. M. Groult, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 153-161.

• « Architecture et rhétorique : approche cicéronienne de leur identité et leur différence » dans Laurent Pernot (ed.), La rhétorique des arts. Actes du colloque tenu au Collège de France sous la présidence de Marc Fumaroli, de l’Académie française, Paris, Presses Universitaires de France, 2011.

• « ‘La philosophie des armes’ ou la mesure du combat selon l’Académie de l’Espée (1628) de Girard Thibaut d’Anvers dans Musica corporis, savoirs et arts du corps à l’âge humaniste et classique, sous la direction de F. Malhomme & I. Villari, Brepols, Turnhout, 2011, p. 275-299

• « Fabrica corporis, musica corporis », Préface à Musica corporis, savoirs et arts du corps à l’âge humaniste et classique, sous la direction de F. Malhomme & I. Villari, Brepols, Turnhout, 2011, p. 7-11.

• « L’Harmonie désétablie », in L’Harmonie entre philosophie, sciences et arts de l’antiquité à l’âge moderne, in Atti Accademia Pontaniana, Napoli - Supplemento N.S., Vol. LIX (2010), Giannini editore, Naples, 2011, p. 405-410.

• « Mais il ne s’agit plus de vivre, il faut régner » ou de la formalité tragique à l’âge classique », in Atti Accademia Pontaniana, Napoli - Supplemento N.S., Vol. LX (2011), p. 435-440

• « ‘Car je prétends être dans un pays de liberté …’ Félibien ou la politique de la peinture », dans Revue XVIIe siècle, n° 254, 2012, p. 155-165.

• « Couleur et composition dans la théorie de la peinture à l’âge humaniste et classique (Ludovico Dolce et Roger de Piles), in Lo Sguardo n° 10, vol. III (2012), p. 169-182.

• « La question de la proportion. Réflexions pour un humanisme du quadrivium » dans Proportions : Science-Musique_Peinture & Architecture, textes réunis et édités par S. Rommevaux, P. Vendrix et V. Zara, Turnhout, Brepols, 2012, p. 69-81.

• « De la scientificité des arts. Réflexions sur les rapports entre les arts plastiques et les mathématiques à l’âge humaniste et classique », in L’homme au risque de l’Infini. Mélanges d’histoire et de philosophie des sciences offerts à Michel Blay, éd. M. Malpangotto, V. Jullien & E. Nicolaidis, Brepols, Turhout, 2013, p. 251-261.

• « Genèse et théorie du profil dans l’architecture italienne de la Renaissance », in Humanistica, An International Journal of Early Renaissance Studies, VII, 1-2, 2012, p. 217-228.

• « ‘La tranquille possession’ : architecture et civilisation à l’âge humaniste et classique », dans Albertiana, XVII, 2014, p. 115-128 ; trad. portugaise : « A tranquila possessao arquitetura e civilizaçao na idade humanistica e classica », in Na genese das racionalidades modernas II, Atas da colloquio de Coimbra 15-19 de abril 2013, P. Caye, F. Furlan & M. Kruger, Imprensa da universidade da Coimbra, Coimbra, 2015, p. 101-116.

• « Le silence de la technique et la grammaire des arts » dans Silence et sagesse. De la musique à la métaphysique : les anciens Grecs et leurs héritages, Paris, Classique Garnier, 2015, p. 195-204.

• « Philologie et projet : l’édition du De architectura de Vitruve et la constitution du savoir architectural à la Renaissance », in Albertiana, vol. XVIII, 2015, p. 137-170.

• « ‘Dans ce temps où l’architecture particulièrement semble reprendre une nouvelle vie ...’ Jacques-François Blondel et la restauration de la doctrine architecturale au siècle des Lumières », dans Aurélien Davrius, Jacques-François Blondel - Un architecte dans la république des arts, Droz, Genève, 2016.

• « On the Genesis of Linear Harmony in Renaissance Art. Arts and Mathematics at the Birth of Modern Technology”, in Scienze e rappresentazioni, Saggi in onore di Pierre Souffrin, a cura di P. Caye, R. Nanni e P. D. Napolitani, Biblioteca Leonardiana Firenze, Olschki, 2016, pp. 331-345.

- b. Leon Battista Alberti, Théoricien d’art et fondateur de savoirs.

• « Edifier ou Architecturer : Du de architectura de Vitruve au De re aedificatoria d’Alberti », dans Leon Battista Alberti, actes du congrès international de Paris 10-15 avril 1995, éd. Furlan F., Turin & Paris, Nino Aragno Editore & J. Vrin, 2000, t. I, p. 773-786.

• « Sub tecta ingressi ... Du pouvoir et de la dignité de l’homme chez Leon Baptiste Alberti : Du Momus au De re aedificatoria » dans La dignité de l’homme, éd. P. Magnard, Paris, Champion, 1995, p. 145-159.

• « Leon Battista Alberti : état de la bibliographie » (en collaboration avec F. Furlan), dans Archives de philosophie, T. LXIV-1, Janvier-Mars 2001, p. 13-20.

• « Alberti et Ficin, De la question métaphysique de l’art », dans Marsile Ficin, les Platonismes à la renaissance, éd. P. Magnard, Paris, J. Vrin, 2001, p. 125-138.

• « La place du Livre X dans le De re aedificatoria », dans Albertiana, VII, 2004, p. 23-40.

• « L’humanisme et la genèse de la ville classique. Pétrarque, Alberti, More » dans Moreana, vol. 43, n° 166-167, décembre 2006, p. 9-32.

• « Ars, virtus, et fortuna. Pétrarque et Alberti sur le sens des arts plastiques et sur leur capacité à surmonter la fortune », dans Leon Battista Alberti Gli Este e l’Alberti : tempo e misura, éd. F. Furlan, & G. Venturi, Fabrizio Serra Editore, Pisa-Roma, 2010, p. 65-71.

• « Architecture, technique et politique : du stoïcisme de Leon Battista Alberti au néo-platonisme de Daniele Barbaro » dans Vie solitaire, vie civile L’humanisme de Pétrarque à Alberti, Actes du XLVIIe Colloque International d’Études Humanistes Tours, 28 juin-2 juillet 2004, sous la direction de F. La Brasca et Ch. Trottmann, Paris, H. Champion, 2011, p. 433-446.

• « Architecture, technique et développement. Sur quelques notions albertiennes susceptibles de lever certaines ambiguïtés en matière de développement durable », dans Albertiana, XV, 2012, pp. 153-165. trad. portugaise : « Arquitetura, tecnica e desenvolvimento. De algumas ideias albertianas capazes de suscitar ambiguidades relativas ao desenvolvimento sustentavel » in Na gênese das racionalidades modernas. Em torno de Leon Battistas Alberti, éd. C. A Brandao, P. Caye, F. Furlan & M. Alveiro, Belo Horizonte, Editora UFMG, 2013, p. 67-81.

• « César, penseur de la technique. Lectures architecturales du corpus césarien à la Renaissance (Alberti et Palladio) » dans Architectures pour la guerre et pour la paix : du modèle militaire antique à l’architecture civile moderne, éd. O. Medvedkova et E. d’Orgeix, Mardaga, Bruxelles, 2013, p. 13-32.

• « Alberti,’traducteur’ du De architectura de Vitruve » dans Commenter et philosopher à la Renaissance. Tradition universitaires, tradition humaniste, sous la direction de L. Boulègue, Lille, Editions du Septentrion, 2014, p. 179-188.

• « L’Humanisme comme art de la contrebande : Alberti, lecteur des Anciens » dans Gens du livre, gens de lettres à la Renaissance, éd. C. Bénévent, I. Diu & C. Lastraioli, Brepols, 2014, p. 133-143.

• « Leon Battista Alberti et la question de la latinité technique » in Traduire l’Architecture, éd. R. Carvais & V. Nègre, Paris, Picard, 2015, p. 29-36.

• « ‘Cose antichissime, e nuove a’ moderni animi’ : Alberti et l’Antique selon Vasilij Zubov », Revue des Etudes slaves, LXXXVII/1 (2016), p. 53-60.

- c. Philosophie morale et politique à la Renaissance

• « Tommaso Campanella ou le prophète enchaîné » dans Tommaso Campanella, Aphorismes politiques, trad. P. Caye et C. Monet, notes et présentation P. Caye, Université de Caen, Caen, 1993. (Traduction annotée et commentée).

• « La belle propriété, Architecture palladienne et droit de propriété », dans Archives de philosophie du droit, 40, 1996, pp. 158-171/ trad. it. « Villa. Architettura palladiana e proprietà » in Il pensiero simbolico nella prima età moderna, actes du colloque international de Bologne (mars 2003) a cura di A. Angelini & P. Caye, Olschski, Florence, 2007, p. 293-308.

• « La prothèse aquiline ou de la résolution de l’antinomie du pouvoir chez Dante », dans Pour Dante, Lectures humanistes de Dante, Travaux du Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, éd. B. Pinchard, Paris, Champion, 2001, p. 279-292

• « Campanella, critique de Machiavel », in Bruniana & Campanelliana, anno VIII, 2002/2, p. 333-351.

• « De l’errance de l’homme au pouvoir de Rome, Architecture et stoïcisme chez Leon Battista Alberti », dans Leon Battista Alberti, L’Art d’édifier, trad, notes et présentation P. Caye & F. Choay, Paris, Le Seuil, 2004. p. 527-550.

• « Libertinisme et Théologie : considérations sur une expérience de pensée singulière et perdue » dans La question de l’Athéisme au XVIIe siècle, éd. P. Lurbe & S. Taussig, Brepols, 2005, p. 11-29.

• « Les tourments de Prométhée. Philosophie, souffrance et humanisme chez Pietro Pomponazzi », in Pietro Pomponazzi entre tradition et innovations, éd. J. Biard & T. Gontier, Buchumer Studien zur Philosophie, Amsterdam, Benjamins, 2009, p. 121-133

• « Le silence chez Pétrarque ou le sens de l’ascèse » in Vie active et vie contemplative au Moyen Âge et au seuil de la Renaissance, actes des rencontres internationales tenues à Rome, les 17 et 18 juin 2005, et à Tours, les 26-28 octobre 2006, Collection de l’École française de Rome 423, Rome, École française de Rome , 2009, p. 331-345.

• « Alberti bourgeois ? Otium et negotium dans le De Familia et dans le De re aedificatoria » dans Albertiana XIII, 2010, pp. 131-147.

• « Æquabilitas universæ vitæ , tum singularum actionum. Fondements antiques de la philosophie morale à la Renaissance », dans L’Harmonie entre philosophie, sciences et arts de l’antiquité à l’âge moderne, Atti Accademia Pontaniana, Napoli - Supplemento N.S., Vol. LIX (2010), Giannini editore, Naples, 2011, p. 267-276.

• « La question de la Prudence à la Renaissance » dans La vertu de prudence entre Moyen-Age et âge classique, éd. E. Berriot-Salvadore, C. Pascal, F. Roudaut et T. Tran, Paris, Garnier, 2012, p. 259-277.

- d. Questions de philosophie du XXe siècle

Généalogie de la métaphysique • « ‘Ni Apollon, ni Dionysos’ : Nietzsche architecte » dans Métaphysique de l’esprit, de la forme à la force, éd. P. Magnard, Paris, Vrin, 1999, p. 171-193.

• « Innocence et puissance : Heidegger face au principe de raison », dans Revue de synthèse, 1, Janvier-Mars 1999, p. 49-72.

• « Histoire de la philosophie ou généalogie de la métaphysique », dans Comment écrire l’histoire de la philosophie, éd. Y. Ch. Zarka, Paris, PUF, 2001, p. 283-287.

• « Oikeiosis : L’animalité de l’homme et la question de la métaphysique », dans Animal et animalité à la Renaissance et à l’Âge Classique (actes du colloque Université de Nice, 18 & 19 octobre 2002), éd. T. Gontier, De Peters, Louvain, 2005, p. 89-106.

• « Destruction de la métaphysique et accomplissement de l’homme » dans Heidegger et la question de l’humanisme, éd. B. Pinchard, Paris, PUF, 2005, p. 153-183.

• « ‘Le plus dangereux malentendu’. Sur le différend Heidegger-Nietzsche », dans Noésis, n° 12, 2006 Nietzsche et la question de l’humanisme, 2006, p. 247-271.

• « Le sens de la présence. Réflexions sur le Temps et l’espace dans la culture japonaise de Kato Suichi » in Kato Suichi ou penser la diversité culturelle, Paris, Editions du CNRS, 2012, pp. 63-69. [trad. japonaise : « Dentôteki na jikan, gendaiteki na jikan » [« Temps traditionnel, temps moderne »], in Julie Brock (éd.), Katô Shûichi ni okeru « jikan to kûkan » [Katô Shûichi dans « le temps et l’espace »], Kyôto, Kamogawa Shuppan, 2012, p. 104-111.].

• « La question de la technique face à la contrainte écologique », in Philosophia, Rivista della Societa Italiana di Storia della Filosofia VI (1/2012), p. 43-61.

• « Les ambiguïtés de l’altérité » in Figures de l’Altérité, sous la direction de R. P. Droit, Paris, PUF, 2014, p. 7-32.

• « La constance de l’agir et la durée de l’être » dans L’Action : Penser la vie, « agir » La pensée – Actes du 33e Congrès de l’ASPLF, Venise, 17-21 août 2010, Jean Ferrari, Roberto Formisaro et Maurizio Malaguti (eds), Paris, J. Vrin, 2012, p .

• « Technique et (im)production. Sur quelques principes néoplatoniciens conditionnant la possibilité d’un développement vraiment durable » in Philosophia, Rivista della Societa Italiana di Storia della Filosofia, IX (2/2013), p. 47-53.

Philosophie du droit • « Liberté et pouvoir démocratiques dans la philosophie politique de Raymond Aron » dans Cahiers de philosophie juridique et politique, n° 15, Caen, Presse Universitaire de Caen, 1989, p. 129-141.

• « Pouvoir et monnaie : du marché à la souveraineté" » dans Archives de philosophie du droit, 42, 1998, pp. 175-189.

• « La condition immatérielle du monde et la question du droit », dans Archives de philosophie du droit, 43, 1999, p. 225-232.

• « Les conditions métaphysiques de la laïcité : La puissance à l’épreuve du neutre » (en collaboration avec D. Terré), dans Archives de philosophie du droit, 48, 2005, p. 27-41.

• « La tâche de la philosophie à l’épreuve de l’unification européenne » dans Existe-t-il une Europe philosophique ? 16e Forum Le Monde Le Mans, octobre 2004, sous la direction de N. Weil, PUR, Rennes, 2005, p. 275-289.

• « Généalogie républicaine pour la modernisation du service public », dans La privatisation de l’Etat, éd. F. Rouvillois et M . Degoffe, Paris, CNRS édition, 2013, p.

• « La religion comme critique des théologies sauvages » in Implications philosophiques, revue de de philosophie en ligne, publié le 29 juin 2016 https://www.implications-philosophi...

Etat des arts contemporains

• « Alberti-Traduction. Edifice, site et frontières » (en coll. avec S. Belet, P. Demeulenaere & M. Laurens) dans Le passage des frontières, Paris, Galilée, 1994, p. 415-420.

• « Considérations politiques sur la situation de l’art et de sa critique » dans Critères et enjeux du jugement de goût Figures de l’Art, Revue d’Esthétique, n° 2, 1994-1996, p. 173-182.

• « L’architecture contemporaine et la question de la technique » dans Cahiers de la recherche architecturale, n° 37, 1996, p. p. 51-58.

• « Droit et architecture, Savoirs de la différence, arts de la distance », dans Regards sur le droit, éd. F. Terré, Dalloz, Paris, 2010, p. 251-257.

• « La ville entre Dispositif et Projet », dans Le visiteur, revue critique d’architecture, n° 15, mars 2010, p. 45-51.

• « Existe-t-il de bonnes théories en architecture ? » dans Le visiteur, revue critique d’architecture, n° 17 , novembre 2012, p. 83-89.

• « Architecture, dilatation, improduction », dans Le Visiteur, revue critique d’architecture, n° 19, novembre 2013, pp. 57-64. Trad. anglaise « Architecture, dilatation, unproduction » in Rivista d’Estetica, n° 28, 1/2015, anno LV, p. 21-30.

• « L’art a 30 000 ans » (en collaboration avec C. Darras), dans AllerRetour n°1, pp. 10-16.

• « Attachement, Arrachement, Arasement » dans Le visiteur, revue critique d’architecture, n° 20, novembre 2014, p.