GALONNIER Alain

Thème général de la recherche : Transfert des savoirs et hybridation des cultures dans la pensée médiévale (IVe-XIIe siècle)

Il s’agit, pour l’essentiel, d’étudier comment, à travers un processus acculturant dont le principe peut-être scandé en trois phases : tradition, transformation et transmission, s’est diversifié le fonds que beaucoup d’intellectuels médiévaux n’eurent de cesse de relayer, non sans le brasser et le refaçonner pour l’adapter, et qui a permané comme tel dans son état de bien culturel, à savoir l’apport rationnel de la philosophie hellène. On y examine entre autres comment celle-ci, par-delà des fluctuations de contenus et de terminologie, fut maintenue opérationnelle par une méthode et une structure, en vue de constituer une science de toutes les choses humaines et divines fondées sur la recherche des raisons probables. Par une approche diachronique, des textes jugés fondamentaux pour la transmissio studiorum sont analysés dans la richesse et la complexité de leurs filiations, afin de restaurer des moments essentiels de l’histoire intellectuelle de l’Occident, parfois malmenés car transmis avec des ratées par des perspectives trop rigides et à courte vue, et contribuer en cela à révéler leur capacité à circuler en se renouvelant. On tente ainsi d’approfondir et de diversifier les orientations mises au jour dans l’étude de la translatio studiorum en sa version médiévale, pour autant qu’elle devient symptomatique, par sa nature et sa longévité, de la bipolarité entre action et inertie qui caractérise tout processus acculturant. Nous nous attachons notamment à envisager comment, quoique s’inscrivant dans une histoire, autrement dit une durée, qui suscite les catégories d’ancienneté et de nouveauté, ce processus les abroge par la notion de « mémoire vive », au moyen de laquelle est éprouvé ce qui, du passé, mérite de subsister dans le présent et le futur. Liste des travaux publiés, en cours de publication ou de rédaction

• Publication pour le Centre National d’Enseignement à Distance (C.N.E.D.) de Vanves d’une direction de travail de 40 pages, destinée à la préparation de l’épreuve orale de l’agrégation de philosophie de 1989 sur le Degrammatico de saint Anselme.

• Publication pour le Centre National d’Enseignement à Distance (C.N.E.D.) de Vanves d’une direction de travail de 40 pages, destinée à la préparation de l’épreuve orale de l’agrégation de philosophie de 1991 sur le De magistro d’Augustin.

• Dans L’œuvre de S. Anselme de Cantorbéry, 1, Paris, Cerf, 1986, traduction, introduction et notes du traité De grammatico, p. 23-105.

• « Le De grammatico et l’origine de la théorie des propriétés des termes » , dans Gilbert de Poitiers et ses contemporains. Aux origines de la Logica modernorum, J. Jolivet et A. De Libera éd., Napoli, 1987, p. 353-375.

• Dans L’œuvre de S. Anselme de Cantorbéry, 3, Paris, Cerf, 1988, traduction, introduction et notes du traité L’incarnation du Verbe, p. 167-275.

• Dans L’œuvre de S. Anselme de Cantorbéry, 4, Paris, Cerf, 1990, traduction, introduction et notes des traités Du pouvoir et de l’impuissance et De la volonté, p. 363-445.

• Pour le Lexicon grammaticorum (H. Stammerjohan éd.) notice sur saint Anselme, insistant sur le De grammatico, Max Niemeyer Verlag, 1996.

• « Anecdoton Holderi ou Ordo generis Cassiodororum. Introduction, édition, traduction et commentaire », dans Antiquité tardive, 4, 1996, pp. 299-312.

• « Sur quelques aspects annonciateurs de la littérature sophismatique dans le De grammatico », dans « Anselm. Aosta, Bec and Canterbury ». Edited by D.E. Luscombe & G.R. Evans, Sheffield, 1996, pp. 209-228.

• « Autoprobance et autosuffisance dans l’argument du Proslogion de saint Anselme », dans Archives de Philosophie, 59, 4, 1996, 531-553. Le rythme ternaire de l’argumentation du Proslogion et de son argumentum (chap. 2, 3 et 15) entrerait en quelque sorte dans un rapport de convenance structurelle avec le fait que l’unité de Dieu ne se manifeste dialectiquement à nous, c’est-à-dire ne devient concevable et énonçable, qu’en relation fondamentale et indissociable avec sa Trinité.

• “Books Reviews”, dans Twenty-Five Years (1969-1994) of Anselm Studies, Edited by F. Van Fleteren and J. C. Schnaubelt, dans Anselm Studies, III, 1996, pp. 325-330.

• Article sur « Boèce » pour le Dictionnaire Encyclopédique du Moyen Âge Chrétien, Cerf, Paris, 1997.

• « Anecdoton Holderi ou Ordo generis Cassiodororum : élements pour une étude de l’authenticité boécienne des Opuscula sacra », collection « Philosophes médiévaux », tome XXXV, Éditions Peeters, Louvain-la-Neuve, 1997, 152 p. Introduction et traduction du Beitrag de Hermann Usener qui a révélé et commenté l’Inédit de Holder, verso de feuillet transmettant un texte de 21 lignes où il est attesté explicitement que Boèce a composé les traités dits Opuscula sacra. La confiance absolue placée dans ce Beitrag et le document divulgué nous est apparue nettement surfaite et surtout souffrant d’une non actualisation de la recherche à son égard, nécessitant donc un réexamen, si possible exhaustif, de l’ensemble.

• « Descartes et saint Anselme : du Proslogion à la Meditatio tertia », dans Descartes et le Moyen Âge, Colloque international organisé par R. Rashed et J. Biard (Paris, 4-7 juin 1996), Paris, Vrin, 1997, p. 293-306.

• « Axiomatique et théologie dans le De hebdomadibus de Boèce », dans Langages et Philosophie. Hommage à Jean Jolivet, édité par A. de Libéra, A. Elamrani-Jamal et A. Galonnier, Paris, Vrin, 1997, p. 311-330. Comment le schéma déductif d’ensemble de l’opuscule emprunte aux mathématiques une architectonique et a pu faire son profit du Commentaire sur le premier livre des Éléments d’Euclide de Proclus.

• « Le statut contrasté de la philosophie chez Boèce », dans Archives d’Histoire Doctrinale et Littéraire du Moyen Âge, 67, 2000, p. 51-69.

• Boèce ou la chaîne des savoirs. Actes du Colloque International de la Fondation Singer-Polignac (8-12 juin 1999), édités par Alain Galonnier, Collection Philosophes Médiévaux, tome XLIV, Éditions Peeters, Louvain-Paris, 2003, 785 p.

• « La connaissance divine des futurs contingents chez Boèce », dans Boèce ou la chaîne des savoirs, Colloque de la Fondation Singer-Polignac (Paris, 8-12 juin 1999), A. Galonnier éditeur, Peeters, « Philosophes Médiévaux » XLIV, Louvain-Paris, 2003, p. 571-597.

• « L’équivalence hermeneia-interpretatio chez Boèce », dans Cwvra, 2/2004, p. 21-36.

• « La lumière enténébrée dans les Opuscula sacra de Boèce », dans Du visible à l’invisible. Lumière et ténèbres de l’Antiquité à la Renaissance, A. Vasiliu et Ch. Trottmann éd., Paris, 2004, p. 63-77.

• « Boèce et les Éléments d’Euclide : quel maillon dans la chaîne des savoirs ? », dans De Zénon d’Elée à Poincaré. Recueil d’études en hommage à Roshdi Rashed, édité par Régis Morelon et Ahmad Hasnawi, Éditions Peeters, Louvain-Paris, 2004, p. 437-477.

• « Cassiodore entre politique et science : l’exemple du portrait de Boèce (Variae, Institutiones, Anecdoton Holderi) », dans Schola Salernitana, IX, 2004, p. 61-87.

• « Cosmogenèse et chronocentrisme chez Calcidius », dans Actes du Colloque International U.M.R. 7062-U.M.R. 8584, organisé par I. Caiazzo et B. Obrist, « Calcidius et le Timée : état de la question », Villejuif, 13-14 mai 2004

• Introduction, traduction et annotation des Opuscula sacra de Boèce sur la base de l’édition de Cl. Moreschini (Bibliotheca Teubneriana), Préface de Jean Jolivet, « Philosophes Médiévaux », Éditions Peeters, volume I, traités II (De praedicatione), III (De hebdomadibus) et IV (De fide christiana), Louvain-Paris, 2007, 518 pages.

• « Gérard de Crémone et Dominicus Gundissalinus, deux possibles stratégies de traduction : l’exemple de l’encyclopédie farabienne du De scientiis », Communication donnée au Colloque International Une lumière venue d’ailleurs. Héritages et ouvertures dans les encyclopédies d’Orient et d’Occident au Moyen Âge, organisé par Godefroid de Callataÿ et Baudouin Van den Abeele, Louvain-la-Neuve, Jeudi 19-samedi 21 mai 2005 (à paraître courant 2008 dans la collection Réminiscience).

• « L’exégèse de la mort d’Abel dans le De fide catholica de Boèce » (à paraître).

• « Le geste inaugural de la philosophie médiévale », dans The Medieval Paradigme, ed. G d’Onofrio, with the collaboration of A. Bisogno, R. de Filippis, L. Catalani, Collection Nutrix, 4, Brepols, 28 p., sous presse

• « La réhabilitation du corps humain, temple de l’âme, dans l’encyclopédisme sacré du De anima de Cassiodore » (à paraître).

• « Nature, orientation exégétique et postérité des Dix catégories du Pseudo-Augustin » (en quête d’éditeur).

• Le De scientiis Alfarabii de Gérard de Crémone. Contribution aux problèmes de l’acculturation au XIIe siècle. Étude, introduction et édition critique, traduite et annotée, 350 p. environ (à paraître).

• « L’idéal culturel de Boèce entre savoir des textes et textes du savoir », Communication donnée au Colloque International, L’Archivium et le travail de la pensée. Humanisme philologique, humanisme philosophique. En hommage à Pierre Magnard, coordination P. Caye, Th. Gontier et S. Trottein, Villejuif, 22-23 mai 2007.

• « Tensions, heurts et conflits dans les phénomènes d’acculturation au Moyen Âge philosophique (IVe-XIIe s.) » (à paraître).

• Traduction, introduite et annotée du De anima de Cassiodore, pour la collection des Sources Chrétiennes, Cerf, Paris.

• Traduction, en collaboration, d’une partie du corpus épistolaire anselmien (lettres n° 281-477 dans l’édition F. S. Schmitt) pour les Éditions du Cerf (collection L’œuvre de S. Anselme de Cantorbéry, sous la direction du R.P. Michel Corbin).

• Traduction de divers passages d’auteurs médiévaux (Alcuin, Pseudo-Augustin, Marius Victorinus, Gerbert d’Aurillac, Frédégise de Tours, Boèce,...) pour le recueil collectif de Textes scientifiques et philosophiques médiévaux, prévu en plusieurs volumes et couvrant les traditions latine, arabe et hébraïque sur la période IVe-XIVe siècle.

• « Boèce ou la sainteté aberrante », dans Studi dell’Istituto San Tommaso d’Aquino in Roma, éd. Teodora Rossi, Roma, 30 p., sous presse

Comptes rendus (ordre chronologique)

Southern, R.W., Saint Anselm. A portrait in a Landscape, Cambridge, 1990, repr. 1991, XXIX + 493 p., (Revue de l’histoire des religions).

Lanfranco di Pavia e l’Europa del secolo XI. Atti del convegno interna­zionale di Studi (Pavia, 21-24 settembre 1989), Roma, Herder, 773 p., (Revue d’Études augustiniennes).

Anselme de Cantorbéry. Proslogion. Traduction de Bernard Pautrat, GF Flammarion, 1993, 155 p., (Revue de l’histoire des religions).

L’œuvre de S. Anselme de Cantorbéry. vol. 9. Eadmer : Historia novorum et Vita Anselmi, Cerf, 1994, 423 p., (Revue de l’histoire des religions).

Aelred of Rielvaux’s Spiritual Friendship. A new translation by M. F. Williams, Scranton-London-Toronto, 1994, 136 p. (Revue de l’histoire des religions).

Pour le Bulletin de Philosophie médiévale I des Archives de Philosophie

Boèce. Institution arithmétique, Texte établi et traduit par J.-Y. Guillaumin, Les Belles-Lettres éd. Guillaume Budé, Paris, 1995, XCV-431 p.

Girard, Louis, L’Argument ontologique chez saint Anselme et chez Hegel, Elementa, 60, Rodopi, 1995, 664 p.

Holopainen, Toivo J., Dialectic & Theology in the Eleventh Century, Studien und Text zur Geschichte des Mittelalters, Bd LIV, Brill, 1996, 171 p.

Madec, Goulven, Saint Augustin et la philosophie. Notes critiques, Institut d’Etudes Augustiniennes, Paris, 1996, 166 p.

Cantin, André, Foi et dialectique au XIe siècle, Initiations au Moyen-Âge, Cerf, Paris, 1997, 103 p.

Lemoine, Michel,Théologie et platonisme au XIIe siècle, Initiations au Moyen-Âge, Paris, Cerf, 1998, 138 p. (Archives de Philosophie, 63, 2000).

Boèce (Anicii Manlii Severini Boethii), De divisione liber, Critical Edition, Translation, Prolegomena and Commentary by John Magee, “ Philosophia antiqua ” LXXVII, Brill, Leiden-New York-Köln, 1998, 224 p. (Archives de Philosophie, 63, 2000)

Boèce (Anicii Manlii Severini Boethii), De arithmetica, cura et studio Henrici Oosthout et Iohannis Schilling, Corpus Christianorum. Series Latina” XCIV A, “Anicii Manlii Severini Boethii Opera”, pars II, Brepols Publishers, Turnhout, 1999, XVII-277 p. (Archives de Philosophie, 64, 2001).

Rashed, Roshdi et Biard Joël, Les doctrines de la science de l’Antiquité à l’Âge classique, “Ancient and Classical Sciences and Philosophy”, Peeters, Leuven, 1999, 280 p. (Archives de Philosophie, 64, 2001).

Anzulewicz, Henryk, De forma resultante in speculo. Die theologische Relevanz des Spiegelbildmodells in den Früwerken des Albertus Magnus ; Handschriftliche Überlieferung, literaturgeschichtliche und textkritische Untersuchungen, Textedition, Übersetzung und Kommentar, “ Beiträge zur Geschichte der Philosophie und Theologie des Mittelalters ”, neue Folge 53, 2 vol., Aschendorff, Münster, 1999, X-356 et VIII-331 p. (Archives de Philosophie, 64, 2001).

Enders, Markus, Wahrheit end Notwendigkeit. Die Theorie der Wahrheit bei Anselm von Canterbury in Gesammtzusammenhang seines Denkens und unter besonderer Berücksichtigung seiner antiker Quellen (Aristoteles, Augustinus, Boethius), “ Studien und Texte zur Geistesgeschichte des Mittelalters ” LXXIV, Brill- Leiden-Boston-Köln, 1999, XX-622 p. (Archives de Philosophie, 64, 2001).

Biard, Joël (éd.), Langage, sciences, philosophie au XIIe siècle, Actes de la table ronde (25-26 mars 1998) organisée par le C.N.R.S.-Paris VII-É.P.H.É. et le Programme international de coopération scientifique (France-Japon), réunis par..., “Sic et non”, Vrin, Paris, 1999, 258 p.

Boethius. De consolatione Philosophiae. Opuscula theologica, ed. Claudio Moreschini, Bibliotheca Teubneriana, Monachii et Lipsiae. In aedibus K. G. Saur MM, 2000, 263 p.

Boèce, Traités théologiques. Traduction et présentation par Axel Tisserand, GF Flammarion, Paris, 2000, 263 p.

Laarmann, Matthias, Deus, primum cognitum. Die Lehre von Gott als dem Ersterkannten des menschlichen Intellekt bei Heinrich von Gent († 1293), “Beiträge zur Geschichte der Philosophie und Theologie des Mittelalters”, neue Folge 52, Aschendorff, Münster, 1999, XII-528 p.

Saffrey, H.D., Le néoplatonisme après Plotin, II, J. Vrin, Paris, 2000, 318 p. (Archives de Philosophie, 65, 2002)

Stock, Brian, After Augustine. The Meditative Reader and the Text, University of Pennsylvania Press, Philadelphia, 2001, 132 p. (Cahiers de Civilisation Médiévale)

Goebel, B., Rectitudo, Wahrheit und Freiheit bei Anselm von Canterbury, Münster, Aschendorff, 2001, 538 p. (Revue d’Histoire des Sciences)

La servante et la consolatrice. La philosophie dans ses rapports avec la théologie au Moyen Âge, études réunies par J.-L. Solère et Z. Kaluza, Paris, Vrin, 2002, 258 p. (Archives de Philosophie)

Saffrey, H. D., Le Néoplatonisme après Plotin, Collection Histoire des doctrines de l’Antiquité classique, 24, Paris, J. Vrin, 2000, 318 p.

Corbin, M., La grâce et la liberté chez Saint Bernard de Clairvaux, Paris, Cerf, 2002, 301 p. (Archives de Philosophie)

Souchard, B., Thomas d’Aquin. Division et méthode de la science spéculative : physique, mathématique et métaphysique (Introduction, traduction et notes de l’Expositio super librum Boethii de Trinitate Q. V-VI), Paris, L’Harmattan, 2002, 145 p. (Archives de Philosophie)

Caiazzo, I., Lectures médiévales de Macrobe, Vrin, Paris, 2002, 352 p. (Archives de Philosophie)

Marenbon, J., Boethius, (Great Medieval Thinkers), Oxford University Press, New York, 2003, XVI + 252 p. (Archives de Philosophie)

De Libera, A., Raison et foi. Archéologie d’une crise d’Albert le Grand à Jean-Paul II, Paris, Seuil, 494 p. (Revue Philosophique)

(Version janvier 2018)